Qu'il s'agisse de 100 matches, de 100 buts ou de 100 ans, le nombre "cent" témoigne toujours d'une longue tradition, d'une certaine expérience ou d'un riche passé. Rien d'étonnant, donc, à ce que les millions de fans du Borussia Dortmund soient plus fiers que jamais de leurs couleurs. En effet, le 19 décembre 2009, le Borussia fêtera son 100ème anniversaire.

Avec six titres de champion d'Allemagne, deux Coupes d'Allemagne, un succès en Coupe d'Europe des Vainqueurs de Coupe et un autre en Ligue des champions de l'UEFA à son actif, le Borussia Dortmund fait partie des clubs allemands les plus titrés. Les Schwarz-Gelben occupent la cinquième place du classement historique de la Bundesliga.

Naissance d'une institution
Le "Ballspielverein Borussia 09 e. V. Dortmund" (littéralement "Club de jeu de balle Borussia 09 association déclarée Dortmund") a été fondé le 19 décembre 1909 par un groupe de jeunes ouvriers métallurgistes et de mineurs. Ceux-ci optent pour "Borussia", la bière servie au café du coin. La formation reçoit donc le nom de la "bière préférée" de ses fondateurs. Heinrich Unger devient le premier président du club.

Dans les années 1930, le Borussia Dortmund s'impose comme l'une des meilleures équipes d'Allemagne. Mais comme de nombreux autres clubs allemands, il doit pratiquement repartir de zéro à l'issue de la Seconde Guerre mondiale. Dès 1949, néanmoins, le BVB atteint pour la première fois la finale du championnat d'Allemagne. Mais face au VfR Mannheim, il s'incline 2:3 après prolongation. C'est en 1956 que Dortmund remporte son premier titre, après s'être imposé 4:2 en finale contre Karlsruhe. L'année suivante, il parvient à défendre son titre.

En effet, en 1957, avec la même équipe que l'année précédente, le BVB s'adjuge de nouveau la couronne nationale grâce à un succès 4:1 contre le Hambourg SV. En 1963, un an avant la mise en place de la nouvelle formule du championnat, le club remporte le titre pour la troisième fois, à la faveur d'une victoire 3:1 contre le FC Cologne. En 1964, Dortmund finit la saison inaugurale de la Bundesliga à la quatrième place.

La légende en marche
En 1965, lors de sa deuxième participation à la finale de la Coupe d'Allemagne, le club décroche le trophée en s'imposant 2:0 face à l'Alemania Aix-la-Chapelle. 1966 est l'année de son triomphe, puisqu'il remporte la Coupe d'Europe des Vainqueurs de Coupe grâce à une victoire 2:1 après prolongation contre Liverpool, devenant ainsi le premier club allemand à triompher dans une compétition de clubs internationale. Le but de la victoire inscrit par Reinhard Libuda à la 106ème minute de jeu restera ancré à jamais dans la mémoire des fans.

Les années suivantes, cependant, le Borussia perd de son éclat. Il est relégué en 1972 et ne parvient à remonter en première division qu'en 1976. Pourtant, dès son retour en Bundesliga, Dortmund prouve à tous les qualités qui le rendent si unique. Le tout nouveau Westfalenstadion affiche plus de 40 000 spectateurs de moyenne, un chiffre dont aucun autre club de Bundesliga ne peut se vanter à l'époque.

Mais au début des années 80, c'est la chute pour le Borussia Dortmund, aussi bien sur le plan financier que sportif. Lors de la saison 1985/86, le BVB passe même tout près de la relégation, avant que le Fortuna Cologne ne soit finalement déclassé. A la fin de la décennie, le club renoue avec le succès. En 1989, il atteint à nouveau la finale de la Coupe d'Allemagne, où il bat le Werder Brême 4:1. A l'occasion de ce deuxième triomphe en Coupe, il obtient son premier titre depuis 23 ans.

Les années 90 sont les plus glorieuses de l'histoire du club. Celui-ci engage en 1991 Ottmar Hitzfeld, un entraîneur alors relativement inexpérimenté. Sous sa direction, il décroche enfin en 1995 un nouveau titre de champion, pour la première fois depuis 32 ans. Dès l'année suivante, l'équipe s'adjuge de nouveau la couronne nationale. Le Borussia brille également au niveau international. Il remporte en 1997 la Ligue des champions de l'UEFA à l'issue d'un succès 3:1 contre la Juventus de Turin, puis la Coupe Intercontinentale grâce à une victoire 2:0 contre le Cruzeiro Belo Horizonte. A cette époque, le BVB compte dans ses rangs des joueurs comme Stefan Reuter, Jürgen Kohler, Matthias Sammer, Steffen Freund et Andreas Möller, tous membres de l'équipe d'Allemagne, qui devient en 1996 championne d'Europe à Londres.

Aujourd'hui
Cette réussite sportive ne dure pas longtemps. Après la démission d'Hitzfeld et le départ en retraite d'une bonne partie de l'équipe, le club investit pour recruter de nouvelles stars, qui peinent à faire oublier leurs prédécesseurs. La saison 1999/2000 est l'une des plus mauvaises de l'histoire du club, qui chute une nouvelle fois au classement. Après cette saison désastreuse, Dortmund se bat pour redevenir compétitif, après avoir été le premier club allemand à entrer en bourse. Entraîné par le champion d'Europe Matthias Sammer, le BVB fête en 2002 sa sixième couronne nationale. Il échoue en finale de la Coupe de l'UEFA face au Feyenoord Rotterdam (2:3).

Depuis, le Borussia Dortmund n'a pas réussi à renouer avec le succès. Il a failli ajouter à son palmarès la Coupe d'Allemagne 2007, mais s'est incliné en finale 1:2 après prolongation face au Bayern Munich. Toutefois, à en juger par l'histoire du club, faite de hauts et de bas, il ne fait aucun doute qu'après cette traversée du désert, le Borussia n'aura plus longtemps à attendre avant de décrocher ses prochains titres, que ce soit au niveau national ou au niveau européen…

Le stade
Le Signal Iduna Park, anciennement Westfalenstadion, jusqu'en décembre 2005, est l'antre des Schwarz-Gelben. Avec une capacité de 80 000 spectateurs, c'est le plus grand stade de football d'Allemagne. Le journal britannique Times l'a classé premier de son "Top Ten" des plus beaux stades du monde.

L'enceinte a été bâtie entre 1971 et 1974 pour accueillir la Coupe du Monde de la FIFA, R.F.A. 1974, dont quatre matches se sont déroulés à Dortmund. Le stade a été rénové à plusieurs reprises depuis 1995. Six rencontres de l'édition 2006 de l'épreuve reine y ont été disputées, notamment la demi-finale entre les hôtes allemands et les Italiens (0:2 a.p.), futurs vainqueurs de l'épreuve.

Borussia  Dortmund

Palmarès :
*
6 championnats d'Allemagne (1956, 1957, 1963, 1995, 1996, 2002)
* 2 Coupes d'Allemagne (1965, 1989)
* 3 Supercoupes d'Allemagne
* 1 Ligue des champions de l'UEFA (1997)
* 1 Coupe d'Europe des Vainqueurs de Coupe (1966)
* 1 Coupe Intercontinentale (1997)

Joueurs emblématiques :
Hans Tilkowski, Lothar Emmerich, Alfred "Adi" Preißler, Heinrich Kwiatkowski, August Lenz, Matthias Sammer, Stefan Reuter, Karl-Heinz Riedle, Michael Zorc, Stephan Chapuisat, Norbert Dickel, Marcel Raducanu, Aki Schmidt, Jürgen Kohler, Manni Burgsmüller, August Lenz, Alfred Niepieklo, Alfred Kelbassa.

A savoir :
Michael Zorc - 463 matches
Manfred Burgsmüller - 135 buts

Site internet officiel : http://www.bvb.de/