Van Basten, mythique machine à buts

14 novembre 2010 - 15:24

Marco VAN BASTEN


Marco van Basten, de son vrai nom Marcel van Basten, voit le jour le 31 octobre 1964 à Utrecht, une ville de 300 000 habitants au centre des Pays-Bas. Il commence à jouer au football à sept ans dans un club local, l'EDO. Sans doute le jeune garçon s'y fait-il déjà remarquer par son talent. Un an plus tard, Van Basten rejoint l'UVV Utrecht, où il effectue presque tout son parcours de joueur amateur. L'attaquant joue ensuite à l'Elinkwijk Utrecht durant la saison 1981/82, avant d'être recruté par l'Ajax Amsterdam, sous le maillot duquel il deviendra un joueur de classe mondiale.

Van Basten fait ses débuts professionnels à l'Ajax en avril 1982. C'est pour remplacer un autre footballeur hors du commun, le légendaire Johan Cruyff, qu'il enfile le maillot du club à l'âge de 18 ans. Mais le jeune joueur ne se laisse pas impressionner et fait trembler les filets adverses dès son premier match, contribuant à la victoire 5:0 des Lanciers contre Nimègue.

Durant la saison 1982/83, il évolue dans l'ombre de Wim Kieft, avec lequel il deviendra champion d'Europe quelques années plus tard. Ce qui ne l'empêche pas d'inscrire neuf buts en 20 matches de championnat. Lorsque l'international aux 43 sélections est transféré à Pise, l'heure du succès sonne pour le prometteur Marco...

Quatre années de suite, cette fine gâchette s'impose comme le meilleur buteur du championnat des Pays-Bas. Il devient non seulement le chouchou du public dans la capitale néerlandaise, mais est aussi reconnu à l'échelle mondiale comme l'un des meilleurs attaquants des années 80. En 1986, Van Basten est d'ailleurs sacré meilleur buteur d'Europe, après avoir été l'auteur de 37 réalisations en 26 rencontres durant la saison. Il brille particulièrement lors des matches contre le Sparta Rotterdam et contre Heracles Almelo, au cours desquels il marque respectivement six et cinq buts.

Un sacre et un grand départ
Après avoir remporté trois fois le championnat et trois fois la Coupe des Pays-Bas, l'attaquant voit son glorieux parcours à l'Ajax Amsterdam couronné par un triomphe en Coupe d'Europe des Vainqueurs de Coupe 1987. C'est lui qui inscrit le but de la victoire en finale face au Lokomotiv Leipzig.

Après cette victoire et avec 128 réalisations en 133 rencontres à son actif, van Basten suit l'exemple de son compatriote Ruud Gullit, du PSV Eindhoven, et quitte son pays pour l'AC Milan. Un an plus tard, un troisième Néerlandais, Frank Rijkaard, rejoint les rangs des Rossoneri. Ils formeront ensemble le trio magique du club italien, et peut-être la meilleure association du football européen.

En Serie A, le parcours de van Basten est perturbé pour la première fois par des blessures. Ces ennuis physiques s'aggravent quelques années plus tard et l'obligeront à mettre une fin précoce à sa carrière. En 1987/88, le club lombard décroche certes le titre pour la première fois depuis huit ans, mais celui-ci a un goût amer pour van Basten, qui n'a joué que 11rencontres, en raison d'un problème à la cheville.

La saison suivante, van Basten est épargné par ces soucis. Il inscrit 19 buts en Serie A et contribue par deux réalisations à la victoire de son équipe en Coupe d'Europe des Clubs Champions face au Steaua Bucarest (4:0). Pour la deuxième fois, il est sacré Ballon d'Or. Le Néerlandais continue sur sa lancée en 1989/90. Il est sacré meilleur buteur du championnat d'Italie et, au niveau européen, l'AC Milan conserve son titre de champion en s'imposant en finale du tournoi face au Benfica Lisbonne.

La saison 1990/91 s'avère cependant moins réjouissante pour van Basten et son club. C'est la Sampdoria de Gênes qui s'adjuge le titre en Italie et l'attaquant se brouille avec son entraîneur Arrigo Sacchi, qui se voit obligé de quitter son poste. Fabio Capello, aujourd'hui sélectionneur de l'Angleterre, reprend alors les rênes du club milanais et lui permet de renouer avec la réussite. Les prestations exceptionnelles de Van Basten ne sont pas pour rien dans le succès retrouvé de l'AC Milan. Sous la direction de Capello, les Rossoneri remportent le Scudetto en 1992 et Van Basten est une nouvelle fois couronné meilleur buteur, avec 25 unités au compteur.

En novembre 1992, le Néerlandais inscrit définitivement son nom dans les livres d'histoire en s'illustrant en Ligue des champions de l'UEFA. Face à l'IFK Göteborg, il est le premier joueur à inscrire quatre buts en une rencontre dans cette compétition.

Un combat perdu contre les blessures
La domination de l'AC Milan est étroitement liée aux contributions de Van Basten. Le club reste ainsi invaincu en championnat durant 58 matches consécutifs. Le joueur, alors âgé de 28 ans, est couronné pour la troisième fois meilleur joueur européen en 1992. Avec Michel Platini et Johan Cruyff, il est le seul à avoir reçu trois fois cette distinction.

Des problèmes à répétition à la cheville et au genou éloignent ensuite régulièrement van Basten des terrains. L'attaquant doit subir plusieurs interventions et ne retrouve le chemin des pelouses qu'à la fin de la saison 1992/93. Cela ne dure pas cependant. Il dispute son dernier match pour son club lors de la finale de la Ligue des champions au Stade Olympique de Munich, où la formation italienne s'incline face à l'Olympique de Marseille. Les deux années suivantes, il mène un pénible combat contre ses blessures, qui l'empêchent de revenir sur le devant de la scène. En 1995, Van Basten capitule et annonce qu'il tire sa révérence.

La fin de sa carrière de footballeur marque aussi la fin d'un parcours de dix ans en équipe des Pays-Bas. C'est après s'être fait remarquer en Coupe du Monde U-20 de la FIFA au Mexique en 1983 que le joueur est appelé pour la première fois en équipe nationale A, en septembre de la même année.

Il remporte son plus grand succès avec la sélection néerlandaise en 1988, lors de l'UEFA EURO en Allemagne. Auteur de cinq réalisations, Van Basten mène son équipe jusqu'au titre et s'impose comme le meilleur buteur du tournoi. En finale face à l'URSS (2:0), une reprise de volée dans un angle impensable vient atterrir dans le filet de Rinat Dassayev et propulse le Néerlandais parmi les meilleurs attaquants de l'histoire.

Les deux autres grands tournois internationaux que dispute van Basten se terminent de façon plus décevante. Lors de la Coupe du Monde de la FIFA, Italie 1990, les Pays-Bas perdent en huitième de finale contre la République Fédérale d'Allemagne (1:2). Deux ans plus tard, c'est le Danemark qui élimine les Néerlandais en demi-finale du Championnat d'Europe en Suède. La sélection oranje s'incline aux tirs au but, Van Basten ratant le penalty décisif face à Peter Schmeichel, dont l'équipe s'adjugera par la suite la couronne continentale.

Une reconversion mitigée
Durant la saison 2003/04, l'ancien attaquant travaille comme entraîneur adjoint de l'équipe réserve de l'Ajax Amsterdam. Un an plus tard, la Fédération néerlandaise de football (KNVB) décide d'engager Van Basten comme sélectionneur national.

A l'issue des qualifications pour la Coupe du Monde de la FIFA 2006, son équipe, invaincue, décroche haut la main son billet pour la phase finale. Mais lors du tournoi en Allemagne, elle est éliminée dès les huitièmes de finale par le Portugal. Lors de l'EURO 2008, sa sélection est à nouveau éliminée au deuxième tour après une impressionnante phase de groupes. C'est la dernière fois que van Basten tient les rênes de l'équipe oranje.

En 2008/09, l'ex-sélectionneur officie de nouveau à la tête de l'Ajax Amsterdam. Il n'ira cependant pas au bout de son contrat de quatre ans. Le 6 mai 2009, il donne sa démission au club qu'il n'a pas réussi à qualifier pour la Ligue des champions. Courant 2010, des rumeurs ont couru sur un éventuel recrutement de Van Basten par l'AC Milan, mais l'ancien joueur les dément rapidement. "Je ne suis pas prêt pour relever une telle mission", confie l'un des meilleurs footballeurs de tous les temps.

Carrière de joueur

Né le : 31/10/1964 à Utrecht (Pays-Bas)
Poste :
Attaquant


Carrière

Clubs :
Ajax Amsterdam (1982-87), AC Milan (1987-1993)
Équipe nationale :
58 sélections (24 buts)


Palmarès

* 1 participation à la Coupe du Monde de la FIFA (1990)
* 1 UEFA EURO (1988)
* 2 Coupes d'Europe des clubs champions (1989, 1990)
* 1 Coupe d'Europe des vainqueurs de coupes (1987)
* 2 Supercoupes de l'UEFA (1989, 1990)
* 3 Championnats des Pays-Bas (1982, 1983, 1985)
* 3 Championnats d'Italie (1988, 1992, 1993)
* 3 Coupes des Pays-Bas (1983, 1986, 1987)
* 1 titre de Joueur Mondial de la FIFA (1992)
* 3 Ballons d'Or (1988, 1989, 1992)

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 4 Dirigeants
  • 22 Joueurs
  • 5 Supporters

Aucun événement

Aucun sondage